Rapport sur la durabilité

Entreprendre de manière durable en tant que producteur d’emballages alimentaires en plastique

Le respect de l’environnement compte parmi nos principales responsabilités. De nos jours, les emballages en plastique sont le moyen par excellence pour emballer des aliments.

» Les emballages en plastique peuvent allonger considérablement la durée de conservation des aliments. Les aliments doivent ainsi être moins vite jetés.  En effet, combien de temps les magasins pourraient-ils conserver les yaourts ou les légumes frais en rayon, par exemple, sans les emballages en plastique.

» Les emballages en plastique sont légers et sont donc à l’origine d’émissions de CO2 aussi faibles que possible pendant le transport.

» Les emballages en plastique sont flexibles en termes de forme et de processus de production. Pour chaque forme d’aliment, un emballage peut être fabriqué : form follows function est notre devise.

» Les emballages en plastique ont un coût très abordable et ont donc un faible impact sur le prix de l’aliment emballé.

» Les emballages en plastique sont particulièrement adaptés en matière de sécurité alimentaire. Les matières premières de grande qualité que nous utilisons sont fortement inertes.  Nos emballages subissent régulièrement des tests afin d’éviter la migration entre l’emballage et l’aliment.

Nous sommes cependant conscients que l’image du plastique a subi de sérieux revers ces dernières années.  Chacun a à l’esprit des images du « vortex de déchets » dans nos océans.  Tout comme pour d’autres matières premières, nous trouvons dommage que des produits précieux soient perdus du fait que nos emballages sont considérés comme des objets jetables.

Renouvelables réutilisables

En tant que producteur d’emballages, nous sommes surtout intéressés par la renouvelabilité des matériaux.  Les emballages que nous fabriquons sont composés d’un mono-matériau et sont donc parfaitement recyclables.  Malheureusement, les flux de recyclage ne sont pas encore toujours prévus.  Prenons l’exemple des bouteilles de soda en PET classiques.  Nous fabriquons des emballages à l’aide du même matériau, mais ces emballages ne peuvent malheureusement pas être triés avec le flux de déchets PMC.  Les choses pourraient toutefois évoluer de manière positive dans un avenir proche.

Nous sommes aussi demandeurs, tout comme nos clients, d’une matière première de remplacement à l’avenir.  La réalité nous apprend néanmoins que ce n’est pas pour demain, car une conversion à des alternatives durables exige du temps.  Nous suivons de près les nouvelles tendances durables dans le secteur.

Grâce à l’utilisation de matières premières de qualité, nos emballages peuvent être réutilisés par les consommateurs.  Les pots et couvercles de qualité peuvent aller au lave-vaisselle, de sorte qu’ils peuvent être utilisés plusieurs fois pour conserver des aliments.

Bioplastique

Les biomatériaux se classent, d’une part, en matériaux d’origine biologique et, d’autre part, en matériaux biodégradables/compostables à domicile ou industriellement.

Les matériaux d’origine biologique se distinguent à peine, voire pas du tout, des matières premières utilisées actuellement, mais ils se déclinent en moins de types différents et doivent encore faire l’objet de tests afin de déterminer s’ils peuvent être utilisés dans cette application (PP bio, PET bio et PE bio, par exemple).

Les matériaux compostables/biodégradables possèdent tous des caractéristiques différentes et leur utilisation doit être étudiée au cas par cas. Généralement, les points importants à prendre en considération sont la transparence, la résistance à la chaleur, la résistance à l’humidité, la compatibilité avec les aliments et, malheureusement, le coût.

Du point de vue du marketing, ce sujet est très sensible, car le résultat est un emballage identique, mais au coût nettement plus élevé.

Pour le consommateur, les choses sont encore très floues, ce dont les spécialistes en marketing abusent souvent. Ce procédé est appelé « greenwashing », faire paraître la situation plus écologique qu’elle ne l’est réellement.  La prolifération de logos écologiques européens n’aide pas non plus le consommateur à démêler le nœud du bio.  Le consommateur ne considérera un emballage comme bio que s’il peut le composter dans son jardin, mais ce n’est le cas que d’une minorité de matériaux. Nous devons alors nous demander s’il est souhaitable de jeter des matériaux précieux.  Nous sommes davantage convaincus par le recyclage et la réutilisation de ces emballages.

Entreprendre durablement

Nous nous efforçons de produire de la manière la plus efficace possible, avec un minimum de pertes (matériaux et énergie, mais aussi transport, suremballage…) et nous fabriquons des emballages conformes aux exigences alimentaires, qui contribuent à allonger la durée de conservation des aliments. Bien que les exigences environnementales aient augmenté ces dernières années, nous disposons depuis longtemps d’actions très concrètes dans ce domaine,  en ce qui concerne tant notre production que le niveau plus général de notre entreprise.

Chez Avamoplast, nous entreprenons de manière durable dans quatre domaines :

» Gestion des déchets

Chaque modèle d’emballage est calculé au centième de millimètre près. La paroi de l’emballage est conçue de manière à être la plus fine et la plus durable possible. Juste assez pour que l’aliment puisse être emballé de manière étanche et conforme aux exigences alimentaires.

Les déchets de production sont également limités. La faible quantité de déchets est broyée et renvoyée chez le fournisseur, qui l’utilise pour fabriquer du film neuf ou des produits recyclés.

» Recherche de matières premières renouvelables

Nous suivons les nouvelles tendances durables dans le secteur. En outre, lorsque nous remarquons qu’une matière première alternative possède un réel potentiel, nous réalisons des tests de production. C’est le cas du bioplastique, qui pourrait devenir la matière première renouvelable et recyclable du futur.

» Économie d’énergie

La chaleur des compresseurs est réutilisée pour le chauffage central.

Tous les bâtiments sont dotés de panneaux solaires qui produisent près d’un tiers de l’énergie totale utilisée par l’entreprise.

» Respect de l’humain

Investir dans la santé des travailleurs est aussi important qu’investir dans des applications respectueuses de l’environnement. Depuis quelques années, un convoyeur transporte des cartons tout au long du processus de production. Ces cartons sont disposés selon en certain angle, afin que les travailleurs ne doivent plus se pencher pour les charger. Depuis l’année passée, nous disposons également d’un robot empileur  qui prélève les cartons sur le convoyeur et les empile directement sur la palette.

Toutes ces interventions permettent de réduire la sollicitation du dos et du cou de nos travailleurs et contribuent à leur santé en général.

Vous souhaitez télécharger ce rapport au format PDF ?  Cliquez sur ce lien.